Archive des tags | "solitude"

Tags: , , , , , , ,

Louise en Hiver de J.F. Laguionie

Publié le 08 octobre 2016

7ème festival Nature et Environnement

Partenariat M.J.C.

France, 1h15

A la fin de l’été, Louise voit le dernier train de la saison, qui dessert la petite station balnéaire de Biligen, partir sans elle.
La ville est désertée. Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées d’équinoxe surviennent condamnant maintenant électricité et moyens de communication. Mais elle n’a pas peur et considère son abandon comme un pari. Elle va apprivoiser les éléments naturels et la solitude. Ses souvenirs profitent de l’occasion pour s’inviter dans l’aventure

Figure majeure de l’animation hexagonale, Jean-François Laguionie effectue un retour remarqué sur grand écran au Festival d’Annecy avec le majestueux « Louise en hiver », film intimiste et délicat sur la solitude et le temps qui passe.(Le Point)

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , ,

dans les Forêts de Sibérie de Safy Nebbou

Publié le 04 juillet 2016

France, 1h45.

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années. Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

Jouant de ces mirages sans rien forcer, trouvant l’équilibre juste entre la musique d’Ibrahim Maalouf et le silence d’un paysage qui se suffit à lui-même, injectant les hasards de la fiction sans tomber dans l’anecdote, le film avance avec son double désir de dépaysement et de retour à soi.(Sud-Ouest)

Adaptant – assez librement – le récit autobiographique de Sylvain Tesson, Safy Nebbou emmène un voyageur, Teddy (Raphaël Personnaz), au bord du lac Baïkal, et offre au spectateur une expérience sensorielle de la belle solitude et du silence aussi dépaysante que bienfaisante, à rebours des poncifs d’un genre souvent bavard et donneur de leçons.(le Monde)

Commentaires (0)

Tags: , , , , , ,

Une Belle Fin de Uberto Pasolini

Publié le 23 juin 2015

Grande-Bretagne,1h27.

Modeste fonctionnaire dans une banlieue de Londres, John May se passionne pour son travail. Quand une personne décède sans famille connue, c’est à lui de retrouver des proches. Malgré sa bonne volonté, il est toujours seul aux funérailles, à rédiger méticuleusement les éloges des disparus… Jusqu’au jour où atterrit sur son bureau un dossier qui va bouleverser sa vie : celui de Billy Stoke, son propre voisin.

« Une belle fin » aborde de manière singulière le thème de la solitude jusque dans la mort. Grave et cocasse à la fois, ce film donne l’occasion de découvrir un rôle inoubliable et un comédien qui l’est tout autant. (Sud-Ouest)

Commentaires (0)

Sondage

  • Quelle comédie musicale pour la séance du 9 février 2015 (sous réserve de disponibilité) ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...