Archive des tags | "comedie"

Tags: , , , , , , , , , ,

La Loi de la Jungle de Antonin Peretjatko

Publié le 04 juillet 2016

France, 1h39

Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d’Amazonie destinée à relancer le tourisme en Guyane. De mésaventure en mésaventure, on lui affuble un coéquipier. Pas de chance c’est une pin-up. Pire : elle a du caractère.

Une des comédies les plus réjouissantes de ces dernières années. (…) un film hybride, fantaisiste, potache et finalement politique.(Transfuge)

Le couple formé par Vimala Pons et Vincent Macaigne ne réaffirme pas seulement l’importance de Peretjatko dans le jeune cinéma français : il libère une puissance d’érotisme libertaire et de sensualité politique que seul Guiraudie et quelques autres, aujourd’hui, peuvent lui envier.(Cahiers du Cinéma)

Commentaires (0)

Tags: , ,

Queen of Montreuil de Solveig Anspach

Publié le 24 juillet 2013

C’est le début de l’été et Agathe est de retour en France, chez elle à Montreuil avec les cendres de son mari. Elle a besoin de calme mais deux islandais déconcertants, une otarie et un voisin amoureux font irruption dans sa vie

« C’est un film joyeusement foutraque, débordant d’émotion, de situations surréalistes et tendres. Queen of Montreuil de Solveig Anspach est un petit bijou de fantaisie. » – Le Figaro

Commentaires (0)

Tags: , , ,

Quartet de Dustin Hoffman

Publié le 29 mai 2013

À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House.

Bonne surprise : grâce aux dialogues bien troussés, au regard malicieux et tendre du réalisateur débutant, cette « papy comédie » se mue en ode joyeuse à la vie d’artiste (Télérama)

Commentaires (0)

Tags: , , , , , , , ,

La Parade de Srdjan Dragojevic

Publié le 25 février 2013

En voulant sauver son pitbull chéri et contenter sa fiancée capricieuse, Lemon, parrain des gangsters de Belgrade, se voit obligé d’assurer la sécurité de la première GayPride de Serbie. Pour l’aider dans cette mission impossible, il part à la recherche d’anciens mercenaires. Serbes, musulmans, bosniaques, albanais du Kosovo et combattants croates se retrouvent aux côtés des militants homosexuels. Comment cet équipage hétéroclite qui n’aurait jamais dû se rencontrer va-t-il arriver à transcender les frontières et leurs différences ?

« Un film drôle, émouvant, engagé et cinéphile qui entremêle différents genres. Même si le message est simple, il passe parfaitement et cette parade ne peut pas être plus d’actualité. » (Ecran Large)

Commentaires (0)

Tags: , , , , ,

The We and the I de Michel Gondry

Publié le 11 novembre 2012

A la fin de l’année scolaire, les élèves d’un lycée du Bronx grimpent dans le même autobus pour un dernier trajet ensemble avant l’été. Le groupe d’adolescents bruyants et exubérants évolue et se transforme au fur et à mesure que le véhicule se vide. Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées des jeunes lycéens …

Le réalisateur explique d’où lui est venue l’idée de ce film : « Il y a plus de vingt-cinq ans. Je prenais le bus 80, à Paris, et je suis tombé sur une vingtaine d’écoliers qui sont montés au même arrêt à la sortie du lycée. Comme ils repartaient
un à un à des stations différentes, leurs conversations et leur attitude changeaient en fonction du nombre d’individus. »

Le film est joué par des acteurs amateurs.

« Fantaisiste sans rien rogner de sa justesse, théorique mais profondément humain, The We and the I est un film d’une beauté folle, où Gondry peaufine son art du récit gigogne et creuse son obsession du rapport de l’individu à la collectivité. »
LES FICHES DU CINEMA

Commentaires (0)

Tags: , , ,

Starbuck de Ken Scott

Publié le 11 novembre 2012

Alors qu’il va devenir papa, David, éternel adolescent de 42 ans, découvre être le géniteur anonyme par don de sperme de 533 enfants déterminés à le retrouver…

Le réalisateur explique : « J’ai coécrit le scénario avec Martin Petit qui est un humoriste célèbre au Québec. C’est lui qui a eu l’idée d’un homme qui se retrouverait père d’une quantité hallucinante d’enfants grâce à ses dons de sperme. Rapidement, on s’est rendu compte que c’était un formidable point de départ pour faire une comédie autour de la paternité (…) On a choisi le registre de la comédie car on a constaté que la paternité ressemble à une farce parfois drôle, parfois émouvante, parfois éprouvante aussi… »

 » En soi, l’idée est déjà irrésistible. Le vrai cadeau, c’est qu’elle tient sa promesse de fantaisie tout au long de ce conte familial comique et tendre. » TELERAMA

« Riche de situations et de dialogues irrésistibles, incarné par un Patrick Huard à découvrir, ce film canadien explore le thème de la paternité avec une bouleversante intelligence du coeur. » PARIS MATCH

Commentaires (0)

Tags: , , , ,

Moonrise Kingdom de Wes Anderson

Publié le 24 juin 2012

Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, deux enfants de douze ans tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Chacun se mobilise pour les retrouver, mais une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser la vie de la communauté…

 » Moonrise Kingdom est un film en forme d’arc-en-ciel. On s’y amuse beaucoup, mais une vraie tristesse pointe parfois son nez devant les aventures de ces deux gamins incompris.  » 20 MINUTES

 » Fuir la tristesse et l’ennui des adultes, partir à la poursuite du tête-à-tête magique, sur fond de météo menaçante : comme conteur, Wes Anderson ne cesse de s’affûter.  » TELERAMA

Commentaires (0)

Tags: , , , ,

I Wish – Nos vœux secrets de Hirokazu Kore Eda

Publié le 14 mai 2012

Lors du divorce de leurs parents, deux jeunes frères sont séparés. Koichi part vivre avec sa mère chez ses grands-parents à Kagoshima, alors que Ryunosuke vit avec leur père à Fukuoka. Quand les deux garçons apprennent qu’une nouvelle ligne de train à grande vitesse s’ouvrira bientôt pour relier les deux villes, ils se mettent à rêver de réunir à nouveau leur famille …

I wish est le nouveau film du grand cinéaste japonais Hirokazu Kore Eda qui a réalisé Nobody knows (2004) et Still walking (2008)

« Kore-Eda fait du voyage des enfants une rencontre avec la magie du monde qui s’ouvre à eux, mais, en même temps, une prise de conscience de la réalité et de ses limites. » TELERAMA

 » Kore-Eda filme cette chronique enfantine avec une grâce bouleversante.  » STDIOCINELIVE

Commentaires (0)

Tags: , , , ,

La Source des femmes de Radu Mihaileanu

Publié le 22 janvier 2012

En partenariat avec l’association BERNAY-BURKINA FASO

Dans un petit village, situé quelque part entre l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, les femmes doivent aller puiser l’eau à la source, en haut de la montagne, sous un soleil torride, et cela depuis toujours. Leila, une jeune mariée, décide de se rebeller contre cette tradition et incite les autres femmes du village à faire la grève de l’amour tant que les hommes refuseront d’assumer cette tâche…

 » D’une tonalité à la fois grave et joyeuse, le long-métrage offre à une pléiade d’actrices d’origine maghrébine une partition chorale tonique et attachante.  »
LE PARISIEN

 » Ce film de Mihaileanu a la beauté ineffable des contes orientaux et délivre une ode aux femmes » TELE7JOURS

Commentaires (0)

Tags: , , , , ,

Le Cochon de Gaza de Sylvain Estibal

Publié le 18 janvier 2012

Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d’un cargo. Décidé à se débarrasser de cet animal impur, il essaie toutefois de le vendre afin de gagner un peu d’argent …

Le cinéaste explique le propos de son film : « l’envie de changer les choses, de redonner de l’oxygène, de faire rire les deux camps, israélien comme palestinien, en montrant l’absurdité de la situation, en l’abordant sous un angle humain et burlesque, sans agressivité . Ce que j’exprime dans mon film, c’est une révolte contre les représentations sclérosées, l’envie de secouer des discours politiques trop figés pour revenir au destin d’un simple individu. Dans le film, ce qui unit les deux camps, c’est le rejet commun du cochon. Le cochon devient alors le passeur, le lien entre les deux communautés. »

 » Le Cochon De Gaza s’inscrit dans cette précieuse catégorie des films qui savent divertir, tout en se situant dans une actualité brûlante.  » METRO

Commentaires (0)

Sondage

  • Quelle comédie musicale pour la séance du 9 février 2015 (sous réserve de disponibilité) ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...