Archive des tags | "2009"

Tags: , , ,

All That I Love de Jacek Borcuch

Publié le 23 mai 2011

Pologne, printemps 1981. Solidarnosc déclenche des grèves massives et fait souffler un vent de liberté et d’impertinence. Jacek vit avec ses parents près de Gdansk. Il crie ses rêves et ses passions adolescentes dans ses chansons punk-rock. Mais le stalinisme n’est pas mort, et le brutal coup d’état militaire de décembre va précipiter toute une génération dans l’âge d’homme…

Ce film s’inscrit dans un nouveau courant du jeune cinéma polonais, déterminé à affronter l’histoire récente du pays.

 » Ce film politique, sentimental et musical dépeint avec sensibilité et pertinence des adolescents et leurs parents pris dans la toile d’araignée d’un totalitarisme à bout de souffle. »
PARIS MATCH

 » Toile de fond historique pour un film d’apprentissage aux personnages attachants et au rythme énergique. »
LE FIGAROSCOPE

Commentaires (0)

Tags: , ,

Severn, la voix de nos enfants de Jean-Paul Jaud

Publié le 14 avril 2011

1992 : Sommet de la Terre à Rio de Janeiro : pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, une enfant interpelle les responsables de la planète. 18 ans plus tard, nos actes ne reflètent pas les discours. La Terre est encore dans le même état et Severn attend aujourd’hui son premier enfant. Elle reprend la parole en démontrant que malgré l’urgence, il est encore possible de changer les choses.
Dans ce film documentaire plein d’espoir et d’émotion, Severn apparaît comme une référence pour ceux qui, partout dans le monde, mettent en place des actions concrètes et positives pour respecter la biodiversité…

« Jean-Paul Jaud a construit son film comme une suite de son précédent documentaire écologiste, Nos enfants nous accuseront (2008) » LE MONDE

Commentaires (0)

Tags: , , ,

La Bella Gente, les gens bien de Ivano De Matteo

Publié le 14 avril 2011

Alfredo,  architecte,  et son épouse Susanna ,  psychologue,  sont des intellectuels  quinquagénaires aux idées larges. Ils vivent à Rome mais passent leur week-end et une partie de l’ été dans leur maison de campagne. Un jour en allant au village, Susanna reste choquée par la vue d’une jeune prostituée étrangère, humiliée et frappée par un homme au bord de la route. En un instant,  elle décide de sauver cette jeune fille, action qui lui semble fidèle à ses idéaux . Mais que peut-elle pour cette  jeune prostituée étrangère? Peut-elle vraiment changer ses conditions de vie ? Susanna  qui a toujours vécu dans l’aisance, avec de solides références intellectuelles, peut-elle s’engager à ce point  pour respecter ses convictions ?…

 » A partir d’un scénario remarquablement écrit, Ivano De Matteo explore le charme discret de familles aisées aux idées progressistes, mais dont l’ouverture aux autres a des limites. » POSITIF

Commentaires (0)

Tags: , ,

Des filles en noir de Jean-Paul Civeyrac

Publié le 14 avril 2011

Une ville de province. Noémie et Priscilla, deux lycéennes de 17 ans de milieux modestes, avides d’absolu, affichent avec violence leur révolte et leur dégoût du monde qui les déçoit et les brime. Leur comportement suicidaire inquiète leurs proches qui les sentent capables de tout…

Le cinéaste explique : « Noémie et Priscilla cherchent un absolu, elles défient sans cesse les figures de la société qui les déçoivent ou les répriment, » Le film n’est pas sociologique mais il s’interroge « de manière très enflammée, radicale, sur l’insuffisance de ce que propose la vie ». En effet, il déploie à travers le désir de se tuer une confrontation avec ce qui manque dans la vie.

 » Jean-paul Civeyrac livre une partition quasi parfaite, délicate et inspirée, intense et sans concession, saisissant quelque chose de l’absolu de la jeunesse sans crainte.  » LES INROCKS

Commentaires (0)

Tags: , , , , , ,

Le Choix de Luna de Jasmila Zbanic

Publié le 09 mars 2011

Luna et Amar, jeune couple de Sarajevo, tentent de surmonter les obstacles qui menacent leur amour. Renvoyé de son travail pour alcoolisme, Amar croise un ancien ami converti au wahhabisme qui lui propose d’entrer dans cette communauté musulmane fondamentaliste qui l’aidera à se détacher de l’alcool. Après un séjour de plusieurs semaines, Amar rentre chez lui, radicalement transformé. Mais Luna ne le reconnaît plus, tandis que les souvenirs de la guerre continuent de la hanter…

Jasmila SBANIC avait réalisé le très émouvant Sarajevo mon amour, sur le viol des femmes pendant la guerre, une guerre dont le souvenir est encore très vif dans le cœur de Luna.

 » Ce film sensible et subtilement interprété pose la question de l’endoctrinement sectaire d’un proche.  » PARIS MATCH

Commentaires (0)

Tags: , , ,

Mardi après Noël de Radu Muntean

Publié le 09 mars 2011

Paul est marié avec Adriana depuis 10 ans. Ils ont une fille, un appartement et semblent encore s’aimer. Mais Paul entretient également une liaison avec Raluca, une dentiste de 27 ans qu’il a rencontrée six mois plus tôt. Paul aime à sa façon les deux femmes, mais lorsqu’elles se rencontrent par hasard, il doit faire un choix…

 » Tout est dans le regard de Radu Muntean, qui scrute l’intimité des êtres avec une rare justesse.  » LE FIGAROSCOPE

 » En donnant une forme rigoureuse à ce mouvement de glissement général, Radu Muntean fait du film lui-même l’enregistreur presque cérébral du fracas où Paul s’est mis. Ce trou, ce vide, où vacillent, s’absorbent puis tombent toutes les autres pièces du fragile puzzle humain dont nous sommes tous constitués.  » LIBERATION

Commentaires (0)

Tags: , , , , , ,

Le Voyage du directeur des ressources humaines de Eran Riklis

Publié le 10 janvier 2011

Le DRH de la plus grande boulangerie de Jérusalem a des problèmes : non seulement il s’est séparé de sa femme, sa fille le boude et il déteste son métier, mais suite à la mort accidentelle d’une de ses employées, il est accusé d’inhumanité par un journal local. Il est alors envoyé en mission pour redorer l’image de l’entreprise. C’est le début d’un périple qui l’entraîne de Jérusalem en Roumanie, à la recherche du village de son employée avec un encombrant cercueil…

Eran Riklis qui a tourné les très beaux films « La Fiancée syrienne » et « Les citronniers » explique : « Nous avons tous une mission dans la vie. La mienne consiste à m’intéresser à la vie des gens, à repérer les changements qui affectent la société, à jeter un regard à la fois aimant et sans concession sur l’âme et le cœur des êtres humains, à tendre un miroir à mes contemporains. Le personnage du DRH m’a intéressé parce que j’ai eu le sentiment que sa mission consistait à se découvrir lui-même »

« Voyager avec la mort pour redécouvrir la vie : voilà une superbe et émouvante leçon. » LE FIGAROSCOPE

Commentaires (0)

Tags: , , ,

Draquila – L’Italie qui tremble de Sabina Guzzanti

Publié le 10 janvier 2011

Une enquête sur le tremblement de terre qui dévasta la belle ville de l’Aquila dans les Abruzzes, séisme survenu le matin du 6 avril 2009, qui fit 295 morts. A partir de là , la cinéaste s’interroge sur la situation politique de l’Italie au pouvoir de Berlusconi , un gouvernement corrompu par les scandales et les escroqueries. Elle s’étonne de l’inertie de la population face aux dérives de l’Etat et met en valeur l’influence de la propagande télévisuelle …

La cinéaste déclare : « À travers une analyse de la gestion de l’après séisme à l’Aquila, ce film montre le fonctionnement de la propagande berlusconien- ne, jusqu’où elle va, quels effets elle a sur la population. Dès que l’on creuse, des scandales éclatent partout. Je voulais raconter les causes de l’absence de réaction des partis de l’opposition, de l’inconsistance et de l’impuissance de la politique »

« Analyse assez radicale de la situation par Sabrina Guzzanti qui, sans se départir de son ironie coutumière, démontre la déliquescence de l’Etat italien, devenu une foire d’empoigne des intérêts privés. » LES INROCKUPTIBLES

Commentaires (0)

Tags: , ,

No et moi de Zabou Breitman

Publié le 08 décembre 2010

A treize ans, Lou est une enfant précoce qui a deux classes d’avance. Sa mère est dépressive et elle a peu d’amis. Lou doit faire un exposé sur une jeune femme sans abri. Elle en a repéré une à la Gare d’Austerlitz qui fait la manche. Lou l’invite dans un café pour recueillir son témoignage. Cette jeune marginale de 18 ans s’appelle No, elle a grandi dans des foyers.
Lou s’attache à elle et veut l’aider en l’hébergeant dans sa famille…

« Zabou nous offre un bel élan de jeunesse, de liberté et de beauté. » BRAZIL

« Sur un scénario fidèle au roman de Delphine de Vigan, ce film charme d’emblée avec ses personnages à la fois contrastés, lucides et mus d’espoirs fous, défendus par des acteurs justes et volontiers drôles. » LE JOURNAL DU DIMANCHE

Commentaires (0)

Tags: ,

Vénus noire de Abdellatif Kechiche

Publié le 08 décembre 2010

1810. Une domestique noire d’Afrique du Sud la « Vénus Hottentote », dont l’anatomie intime recèle des particularités, est emmenée à Londres par son maître pour y être exhibée comme monstre de foire. C’est le début d’un calvaire d’humiliations. Elle se produit dans un spectacle grotesque et racoleur pour le bas peuple. Elle est rachetée par un français pervers qui l’introduit dans l’aristocratie parisienne en l’avilissant encore davantage, jusqu’à ce qu’elle tombe entre les mains de l’anatomiste Cuvier de l’Académie de Médecine qui l’étudie comme une curiosité…

Le film retrace le destin tragique d’une femme dont la dépouille a été ramenée récemment dans son pays d’origine. Il traite de façon saisissante de la cruauté abjecte dont l’esprit humain est capable pour avilir physiquement et moralement un être vu comme inférieur et  différent . Les tortures subies par la victime ne sont pas pires dans les bas-fonds que dans l’aristocratie ou entre les mains des grands scientifiques de l’époque.

La mise en scène de Kechiche est splendide, avec un impact terrible sur le spectateur, violemment secoué.

Commentaires (0)

Sondage

  • Quelle comédie musicale pour la séance du 9 février 2015 (sous réserve de disponibilité) ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...