Gebo et L’ombre de Manoel de Oliveira

Publié le 11 novembre 2012

Dim 25/11 à 20h30

Malgré l’âge et la fatigue, Gebo poursuit son activité de comptable pour nourrir sa famille. Il vit avec sa femme et leur belle-fille, tous sont obsédés par l’absence du fils de la famille , sur lequel Gebo semble savoir des secrets qu’il ne révèle pas. La mère et l’épouse attendent passionnément l’absent, tout en redoutant son retour . Quand le fils revient brutalement, toute la famille est déstabilisée…

Né le 12 décembre 1908 Manoel de Oliveira fêtera cette année ses 104 ans. Ce dernier film est l’adaptation de la pièce de Raul Brandão, Gebo et L’ombre, qui parle de la pauvreté et de l’honnêteté.

 » Gebo et l’ombre exprime si bien la tristesse humaine, la claustrophobie sociale, le tragique de la famille et la hideur de l’argent que l’on ne peut que se laisser convaincre de larguer toutes les amarres, partir à l’aventure, vivre en voleur de la nuit.  » LIBERATION

 » Le maître portugais signe un huis clos dense et lumineux, où une famille pauvre se cherche des repères moraux. « TELERAMA

Plus de détail sur Allocine.fr

Laisser un commentaire

Sondage

  • Quelle comédie musicale pour la séance du 9 février 2015 (sous réserve de disponibilité) ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...